jeudi 18 mai 2017

 

Élégance italienne : les 8 étapes indispensables

1.

Le style italien s’adopte en évitant les excès et les choix extrêmes. De même, il faut oublier les tendances éphémères de la mode et viser plutôt une élégance intemporelle et sobre. L’idéal est de se sentir bien dans ses vêtements, tout en reflétant une image chic et moderne.

2.

Choisissez un costume italien de coupe classique et de couleur unie bleu marine ou gris foncé, en deux ou trois boutons (le troisième, caché), doté d’ouvertures latérales pour une silhouette plus dynamique. Les tissus à rayures ou à carrés fins ne sont pas interdits, à condition d’éviter les géométries trop complexes. Enfin, rappelez-vous que seule comptent la qualité des matériaux, de la coupe et des finitions. Par exemple, la laine choisie doit être à la fois douce et résistante, suffisamment épaisse, etc. En sur-mesure, les finitions doivent être réalisées à la main.

3.

Les chemises peuvent être de couleur blanche ou bleu ciel, pour une élégance classique, à rayures fines d’une seule couleur, bleu ou blanc, pour un style plus sophistiqué (attention aux combinaisons de géométries et de couleurs avec votre costume). Là encore, la qualité des matériaux (la consistance du coton et la nacre des boutons) fait toute la différence. À éviter : les coutures et les cols contrastés, la nacre « colorée », etc.

cravates-italiennes-style-italien-homme-cravate-soie-cravate-homme-luxe

Cravate italienne en soie de Corso Mille

4.

Dans un cas comme dans l’autre, évitez les coupes trop larges ou trop serrées. Une coupe étroite et cintrée, d’accord, puisque c’est la tendance générale, mais gare au ridicule de choix exagérés.

5.

Ni trop courtes ni trop longues, faites rigoureusement main, les cravates italiennes doivent se poser sur la ceinture, les deux extrémités de la même longueur, et sans tenir compte du passant. Evitez les largeurs extrêmes (la largeur idéale est comprise entre 8 et 9 cm) et les nœuds trop gros ou trop fins. Essayez d’apprécier la « main » des cravates italiennes pour déterminer leur qualité : elles doivent être consistantes, laissant sentir la trame du tissu tout en restant très douces. Choisissez des couleurs foncées, bleu marine de préférence (jamais noir), si vous souhaitez rester classique. Quant aux motifs géométriques, ils doivent être discrets et fins.

6.

Dans un style purement italien, les chaussures doivent être en cuir de bonne qualité, tout comme les semelles, les bouts relativement ronds. Privilégiez le noir, même si le marron foncé est acceptable, porté pendant la journée ou avec un pantalon plus décontracté.

7.

La ceinture doit être de la même couleur que les chaussures, donc noire ou marron foncé. À éviter : les boucles trop grandes ou au dessin trop audacieux. Optez pour une ceinture de luxe en cuir avec une boucle cousue (et non vissée à la ceinture).

8.

Les chaussettes seront obligatoirement des mi-bas afin de couvrir les mollets et créer une continuité entre la chaussure et le pantalon. Pour une touche d’élégance indéniable, préférez les chaussettes en fil d’Écosse ou en cachemire de couleur profonde : bleu marine, noir ou gris foncé.

Article précédent Article suivant